Sophie Jodoin, Bar girl, 2018. Page de magazine ponçée, 28 x 23 cm.
Sophie Jodoin, Bar girl, 2018. Page de magazine ponçée, 28 x 23 cm.

Sophie Jodoin

Montréal

Toujours dans le spectre chromatique noir et blanc, l’œuvre de Sophie Jodoin investit le dessin et le collage, indissociable des papiers trouvés, souvent des pages de livres et de magazines qui portent des images ou du texte. Ses œuvres déplient le corps et l’investiguent de points de vue liés au féminin, à l’intime, à l’absence et au langage. Les formes y sont toujours d’une simplicité désarmante, et le rendu porte une acuité juste et mûre, dont les ficelages sont parfaitement ordonnés.

Depuis près de vingt-cinq ans, l’œuvre de Sophie Jodoin a été abondamment présentée au Canada, aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni. L’automne dernier, elle a entamé le triptyque rétrospectif Room(s) to Move : je, tu, elle (en trois chapitres : Expression, Saint-Hyacinthe, 2017 ; MacLaren Art Centre, Barrie, Ontario ; Musée d’art contemporain des Laurentides, Saint-Jérôme, 2018). Elle vit et travaille à Montréal.