Isabelle Guimond, Un dessin tous les jours (opération combler les vides) 15 juillet 2017, 2017. Estampe numérique, édition de 3, 40,5 x 40,5 cm.
Isabelle Guimond, Un dessin tous les jours (opération combler les vides) 15 juillet 2017, 2017. Estampe numérique, édition de 3, 40,5 x 40,5 cm.

Isabelle Guimond

Montréal

Les œuvres d’Isabelle Guimond montrent un rapport au monde construit d’images du passé et du présent, à la jonction entre l’intime et la vie en société, que l’artiste illustre par des références populaires, en représentant par exemple un quartier (Hochelaga) ou un état d’âme (la tristesse adolescente). En 2017, le projet Un dessin tous les jours est devenu pour l’artiste un terreau fertile de réflexion sur son propre travail, où elle a approfondi de nouvelles formes : des dessins (souvent accompagnés de vignettes textuelles) et des collages numériques.

Isabelle Guimond détient une maîtrise en Art visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. En 2018, elle a pris part à plusieurs expositions de groupe dont Conversations Montréal-Lyon à Lyon, en France, et Les peintres numériques à la Galerie Simon Blais, qui dorénavant la représente. Elle vit et travaille à Montréal.